Articles les plus consultés

jeudi 23 juin 2016

No Do. L'homme qui écoute les légumes

No Do. L'homme qui écoute les légumes: Maraîcher de renom, Asafumi Yamashita approvisionne en légumes japonais de grands chefs étoilés de la capitale. Il partage sa philosophie de vie qu’il applique &a

jeudi 11 février 2016

Lettre de Friedrich Nietzsche à Lou Andréas Salomé : « L’amour est pour les hommes quelque chose de tout à fait différent de ce qu’entendent les femmes »

Lettre de Friedrich Nietzsche à Lou Andréas Salomé : « L’amour est pour les hommes quelque chose de tout à fait différent de ce qu’entendent les femmes »: Lou Andréas Salomé (12 février 1861-5 février 1937), grande femme de lettres, est la figure même de l'égérie, déchaînant de nombreuses passions amoureuses sur son passage. Lorsque Nietzsche la rencontre à Rome, alors qu'elle n'avait que 21 ans, il en tombe littéralement fou amoureux : il la demande en mariage par deux fois mais Lou le quittera pour Rée, leur ami commun. C'est plus tard qu'elle deviendra la muse de Rilke puis de Freud. Dans cette lettre, datée de l'année de leur rencontre, Nietzsche dresse la liste des différences fondamentales entre l'homme et la femme en ce qui concerne l'amour...

samedi 6 février 2016

Lettre de Franz Kafka à Milena Jesenská : « L’éclat de vos yeux supprime la souffrance du monde. »

Lettre de Franz Kafka à Milena Jesenská : « L’éclat de vos yeux supprime la souffrance du monde. »: Franz Kafka (3 juillet 1883 – 3 juin 1924) écrivit : « La grande facilité d’écrire des lettres doit avoir introduit dans le monde un terrible désordre des âmes : c’est un commerce avec des fantômes. » Ce commerce, il l'entretint de la plus intense des façons avec Milena, qui fut dans un premier temps sa traductrice, puis un des grands amours de sa vie. Ils ne se virent qu'à deux reprises, mais leur correspondance bâtit à elle-seule, sur des fondations de souffrances et de vides, un monument littéraire d'une passion et d'une force rares. Cette lettre sublime illustre cet amour nourri du manque et de l'absence, cet inévitable jeu de fantômes.