Articles les plus consultés

samedi 17 avril 2010

Danser sur moi








Dansez sur moi


Le parquet brûle d’ivresse partagée

La lumière découpe les corps

Et les rassemble

Les mains supplient d’autres mains

Tourne, serre, plaque

Bassins contre bassins

Alors monte le désir

Gonfle, mouille les sexes

Attirés par d’inexplicables tensions

La danse creuse le parquet

Use les sens, tourne, tourne

Infiniment.


© bertrand desprez 2004

2 commentaires:

  1. What a beautiful dress she is wearing! Thinking of taking a dance class..

    RépondreSupprimer