Articles les plus consultés

vendredi 15 avril 2011

La maison des jonglages .....


© bertrand desprez

Casa ou huis, maison ou house, il suffit de jongler avec les mots pour trouver un terrain de jeu. La maison est un repère, une demeure, on y passe ou séjourne selon le temps, on y vit ou on y meure. Mes souvenirs me porte vers une "petite maison dans la prairie" puis plus tard vers la maison d'arrêt. Les maisons de correction comme les maisons de passe ont disparu.Depuis j'habite en ville, un appartement dans un immeuble, pas de maison de campagne ni gens de maison. Je laisse aux ouailles, la maison de Dieu préférant la maison des fous. Puis complètement dingue de maison hantée, j'ai fini par fuir les fantômes. Au pays du soleil levant, j'ai connu les maison de thé, l'art de servir comme une raison de vivre. Puis j'ai trainé mes haïkus à la maison de la poésie, mes pas vers la maison des métallos, mon regard à la maison rouge. J'ai horreur des maisons de retraite comme des maisons de poupée, boucle d'une existence ou les murs sont trop proches. Maison blanche ou maison bleue... j'ai découvert une nouvelle maison, la maison des jonglage, quelque part vers La Courneuve. Un endroit hors du temps ou les balles sifflent et les massues s'envolent...


© bertrand desprez

La Maison des Jonglages est une association en résidence au centre culturel Jean Houdremont de la ville de La Courneuve. Elle a pour objectif de repérer les besoins, les qualités et les aspirations des jongleurs et des jonglages. Notre volonté est de devenir un épicentre fédérateur où grand public, artistes professionnels, amateurs, programmateurs et structures d’accueil viennent rencontrer des compagnies de jonglage, des artistes en gestation, des projets en cours.


© bertrand desprez
Les Fugues // Cie Yoann Bourgeois © bertrand desprez


 Et voilà la quatrième édition d'un festival à taille humaine

 "Rencontre des Jonglages" édition 2011

La Maison des Jonglages présente sa nouvelle édition du festival "Rencontre des Jonglages". 

Cette année,  un manipulateur de cagettes, une rencontre entre polystyrène et piano, un défilé de tuiles et de sacs à main, un manteau sentimental, de la danse jonglée, du jonglage dansé, des fugues de Bach et des parties de tennis, du diabolo dans un rocking-chair,des massues de tchernobyl, des croqueurs de pommes…



© bertrand desprez
© bertrand desprez

© bertrand desprez

© bertrand desprez
© bertrand desprez

© bertrand desprez
© bertrand desprez
 
© bertrand desprez




© bertrand desprez



© bertrand desprez

© bertrand desprez


Un jeune photographe talentueux a réalisé un magnifique travail tout au long du festival, vous pouvez retrouver ses images sur son blog :  milan.szypura.org/blog/ <http://milan.szypura.org/blog/>







JONGLER OU SE JOUER DE !!

v.i. jongler (de l'anc. fr. jogler, se jouer de) [conj. 3]
1.  Lancer en l'air, les uns après les autres, divers objets que l'on relance à mesure qu'on les reçoit: Le clown jongle avec des assiettes.
2.  FIG. Manier avec une grande habileté, une grande aisance: Avec ses enfants à l'école, elle doit jongler avec les horaires.
L'art de la jonglerie (jonglage est plus familier) est la plus ancienne des disciplines de cirque. Mais son origine remonte à des temps bien plus anciens, ainsi des fresques de l'ancienne Égypte représentent quelquefois des jongleuses comme par exemple lors de cérémonies religieuses vouées aux pharaons. Les Aztèques ont façonné des sculptures représentant des personnages jonglant avec les mains mais aussi avec les pieds (antipodistes). En orient, les chamanes et les prêtres utilisaient la jonglerie pour prédire l'avenir, explorer l'inconnu et écarter le danger. En occident, le jongleur servait à animer les festivités, il était assimilé aux troubadours et aux bouffons. En ancien français "jogler" veut dire s'amuser (du latin "joculari", plaisanter). Encore aujourd'hui, les cultures primitives de tous les continents perpétuent cette coutume.

Le jonglage "lancé" en utilisant des balles, massues, chapeaux , anneaux ou tout autre objet (les "soeurs Deluca" jonglaient avec des boulets de canon ! ),
http://www.juggling.org/pics/Pics/markb86a.jpg
Mark Bakalor
 






















Le jonglage de "contact" dans lequel l'objet utilisé (balle) est manipulé à l'aide de différentes parties du corps (mains, bras, nuque, front etc. ...) tout en conservant un contact permanent,


 
 Le jonglage "gyroscopique", tels par exemple les assiettes plates, le diabolo, le bâton du diable ou le Yo-Yo,

 
 Le jonglage "d'équilibre" où le jongleur maintient en équilibre sur une partie de son corps (front, nuque, pied ..) un ou plusieurs objets (couteaux, ballons, perche ...),
http://www.juggling.org/pics/Pics/chagall.jpg
Chagall
  - moins répandus, le jonglage avec les pieds (antipodisme) ou le jonglage avec la bouche (balles de ping-pong).


© bertrand desprez

Formules magiques !!::



       ~alex_haynes@hotmail.com
   \  /
    ~   /
 ~  O  ~
  \/|\
   / \\
  /   \~   
  o
        o
    o  O
    `--|\o
      /< '
 
 
        o
         o      o
      O/   o  o  \O
      |-o       o-|
     / \         / \
\ \





Pour une histoire du jonglage, plongez vous dans : http://www.monjonglage.com/index/index.php?idp=46
la jongle nait environ en -2000 av. J.-C ( Pour les fans d’histoire, pendant le Moyen Empire égyptien),
Fresque égyptienne

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire